Marseille Brest 2-0: fini

Marseille Brest 2-0: fini

août 26, 2023 0 Par admin

Les Marseillais n’ont pas brillé, mais ont gagné. Efficace, l’Olympique de Marseille a pris le meilleur sur Brest (2-0) ce samedi pour le compte de la 3e journée de Ligue 1.

Dans une chaude ambiance au Vélodrome, les Marseillais réalisaient une entame idéale avec un coup-franc de Veretout déposé sur la tête de Mbemba (1-0, 4e). Le public entrait en fusion ! Après cette ouverture du score, les Brestois parvenaient à calmer le jeu en prenant le contrôle du ballon pendant plusieurs minutes. Puis sur un ballon perdu par Harit, décidément très brouillon, l’OM jouait avec le feu et Lopez s’interposait sur une tête trop axiale de Le Douaron.

Face à des Phocéens très bas, les Bretons multipliaient les centres et une tête de Mounié, sur un bon service de Lala, frôlait la barre de Lopez avant deux arrêts de l’Espagnol sur des frappes de Camara et Le Douaron ! Totalement privé du ballon jusqu’à la pause, l’OM se contentait de piquer sur des offensives rapides mais manquait cruellement de précision technique pour créer le moindre danger sur la cage de Bizot.

Dès le retour des vestiaires, Brest poussait encore avec une tête de Le Douaron repoussée par Clauss sur son poteau ! Puis sur une montée de Lodi, Marseille affichait enfin du répondant avec un joli centre du Brésilien gâché à bout portant par Aubameyang… Mais cette embellie olympienne était de très courte durée et Lopez brillait encore en repoussant une tête de Mounié. Tout juste entré en jeu, Vitinha, sans toucher le ballon, forçait Bizot à s’interposer sur un centre de Lodi et Sarr suivait bien pour doubler la mise (2-0, 65e).

Plus tranchant après ce second but sous l’impulsion d’un Vitinha omniprésent, l’OM était à deux doigts d’enfoncer le clou dans la foulée avec une frappe de Veretout juste à côté du poteau de Bizot puis une frappe d’Aubameyang détournée par le Néerlandais. Sonné, Brest mettait de longues minutes à réagir, mais Lopez était encore impeccable sur une situation chaude face à Pereira Lage. Dans une fin de rencontre marquée par l’entrée de Guendouzi sous l’ovation des fans pour son probable dernier match à l’OM, les hommes de Marcelino butaient à deux reprises sur Bizot par Aubameyang et Guendouzi, mais validaient bel et bien cette victoire.